AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

You'll remember me for centuries | Daniel Amadore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Lun 15 Aoû - 22:51

Daniel Amadore
The only problem with that theory is it's based on the assumption that the universe is a just place.
Nom : Amadore
Prénom : Daniel
Date de naissance : 2 juillet 1987
Lieu de naissance : un petit village près de Madrid
Âge : 29 ans
Origines : purement espagnoles
Nationalité : espagol
Statut matrimoniale : Daniel était fiancé à une bel homme vivant avec lui à Madrid. Maintenant qu'il n'a plus de nouvelles de ses proches, il ne sait pas s'il doit se considérer comme veuf ...
Orientation Sexuelle : bisexuelle sans réelle préférence

Métier : Revendeur, Daniel et ses quelques amis mènent une ombre de commerce en récupérant tous les objets encore utilisables dans la ville, qu'il s'agisse de matériaux, de vêtements, de médicaments, d'armes, de conserves de nourriture ou tout ce qui peut avoir un prix. Il trouvera tout ce que vous cherchez.
Compétences : commerce, stratégie, négociation, bricolage, maniement des armes à feu
Faiblesses : le combat au corps à corps, la survie en dehors de la ville, son besoin de sécurité,
Groupe sanguin : O-
Particularités : Daniel dispose d'un accent espagnol prononcé et risque de ne pas comprendre certains mots anglais trop recherchés. Il porte toujours sa bague de fiançaille à l'annulaire, elle est son dernier souvenir de sa vie en Espagne
Groupe : humaniste
Réflexions
Comment vis-tu la mutation des animaux? Quelles sont tes opinions à ce sujet?
Daniel et les animaux, ce n’était pas vraiment une grande histoire d’amour. Mordu par un chien quand il était petit, une saloperie de Jack Russel hargneux, il n’avait déjà pas un bon feeling avec le règne animal à la base. Pour lui, c’était des sacs à poils, à puces et à maladies juste bon à faire des steaks, du cuir et de la fourrure. Déjà avant les attaques, les végans étaient à ses yeux, des aliens, des humains étranges hurlant dans la rue des choses étranges, mangeant des choses étranges. Inutile de dire que pour lui, ceux qui actuellement vivaient en dehors des villes, étaient des fous, juste bons à se faire bouffer par des bêtes plus grosses qu’eux.

Voir les animaux se rebeller contre les humains était une vision d’horreur pour lui. Si certains illuminés considéraient ce phénomène comme un châtiment de l’humanité qui avait tant pris à la Terre mère, il n’était pas vraiment du même avis. Si Daniel était tout à fait capable d’apprécier la beauté de la nature, les deux décennies qu’il avait connues ne l’avaient pas réconcilié avec le règne animal. Leur mutation le mettait profondément mal à l’aise, le poussant même à craindre d’assister à la naissance d’une nouvelle espèce supérieure, mi-animale mi-humaine tels les monstres qui peuplaient les légendes d’autre fois. Autrement dit, il est le premier à vouloir voir ces saloperies disparaître.


As-tu perdu des êtres proches lors des premières attaques? Comment le vis-tu?
Daniel était aux Etats-Unis en 2014, pour le travail. Malheureusement, avec les attaques des animaux, les avions se mirent à ne plus décoller. Il était coincé, piégé, loin de sa famille, de ses amis, du pays qui l'avait vu grandir. Heureusement, les communications ont eu une durée de vie plus longue que les vols intercontinentaux. Ainsi, il avait des nouvelles régulièrement. Sa meilleure amie était morte dévorée par les chiens dont elle s'occupait bénévolement dan un refuge. Même si ce décès l'avait profondément choqué et dégoûté, il avait l'avantage d'être le seul. Malheureusement, les réseaux perdirent en puissance. Les nouvelles se firent de plus en plus rare. De plus, Daniel se devait de survivre. Il ne quittait pas les grandes villes, se cachant, s'armant. Cela faisait maintenant presque un an que le jeune homme n'avait plus eu de nouvelles de l'Espagne. Vu l'état de la situation là où il se trouvait, ses espoirs de revoir un jour les gens qui comptaient le plus pour lui, se mouraient. Il ne restait que cette angoisse qui lui collait à la peau, celle d'imaginer chaque jour ses proches vivre des souffrances insoutenables.

Quelles sont tes opinions sur Alpha Global? Es-tu pour ou contre l'éradication des animaux?
Alpha Global ? Daniel les verrait bien tous pendus sur la place publique. Tout ce merdier c’était de leur faute. Même s’il n’aimait pas les animaux, il préférait largement que des coccinelles bouffent ses légumes que d’assister à l’apocalypse. Mais, puisque c’était eux qui étaient responsables, c’était à eux de trouver une solution. Rapidement de préférence. Mais, il se méfiant, ne leur faisait absolument pas confiance. Il avait entendu ces rumeurs sur les expériences menées sur les animaux. Si manger un steak ou porter du cuir ne le dérangeait absolument pas, l’idée que ces bestioles se fassent découpées vivantes et torturées ne lui plaisait pas. Il n’était pas sans cœur après tout. Même avec la situation actuelle, il préférait l’animal mort d’une balle bien placée que disséqué vivant. En résumé, Daniel attendait comme tout le monde une solution de la part d’Alpha Global mais, doutait fortement d’eux et de leurs intentions.  

Quant à l’éradication des animaux, sa réponse se radicalisait au fil du temps. Puisque tout le règne animal était dangereux, il fallait tous les abattre. Malheureusement, il savait la mission impossible. Après tout, les humains malgré toutes leurs technologies, enfin celles qui restaient, ne pourraient jamais réussir à éradiquer toutes les espèces animales, c’était utopique d’y croire. Daniel voyait plutôt une lutte contre ceux qui rodaient autour des dernières villes et de pouvoir agrandir les territoires en sécurité de plus en plus. Reconstruire un monde comme leurs ancêtres l’avaient fait.


Humaniste, Naturaliste, Indécis ou Évolutionniste. Pourquoi ce choix?
Daniel n’avait pas vraiment hésité à choisir son camp. Pour lui, la solution à cette catastrophe n’allait pas venir de hippies adorateurs de bestioles. Bien sûr qu’il pensait l’espèce humaine au-dessus des autres. Né dans une famille catholique bien que sa foi personnelle avait souvent été remise en cause, il voyait l’être humain au-dessus des autres espèces. Jamais il n’avait compris comment certains pouvaient clamer haut et fort que la vie d’un homme valait autant que celle d’une vache ou pire, d’un cafard. Néanmoins, il n’est pas aussi extrémiste que d’autres de son groupe, partageant même quelques idées avec les naturalistes. Son choix avait été fait par besoin de sécurité. Après tout, les humanistes étaient souvent des membres du gouvernement ou de l’armée. Vu la situation apocalyptique dans laquelle il vivait, savoir des hommes armés et entraînés dans son camp, apaisait son sommeil. Il n’avait jamais été un de ces amoureux de la nature, fan de camping ou de stages de survie, son confort était important à ses yeux, son mode de vie très mondain également. Maintenant qu’il avait tout perdu, qu’il était loin des siens, Daniel avait peur et, allait là où il se sentait en sécurité, tout simplement.
Personnalité

La personnalité est quelque chose d’acquis, qui peut varier au fil du temps et des événements. C’est un construit souple qui va s’adapter aux différentes situations. C’est donc très difficile de décrire une personnalité unique et continue dans le temps. Pas besoin d’être psy pour savoir que beaucoup de gens avaient changés suite à l’attaque des animaux. Daniel en faisait, bien évidement, partie. Sans doute que si ses proches le revoyaient, un espoir qu’il nourrissait encore, ils ne le reconnaîtraient pas.

Daniel avait toujours été passionné, impatient, curieux, créatif, inventif, un artiste en gros. Son appartement à Madrid, ou ce qu’il en reste, grouille de toiles, de dessins, de croquis, de photographies, de tâches de peintures, de tissus et de créations diverses et variées, plus ou moins évidentes. C’était un touche à tout ce qui concernait le domaine de l’art, un agité capable d’abandonner une toile presque achevée qui lui avait demandé des mois de travail pour s’intéresser à la sortie d’un nouvel appareil photo. Cet aspect de sa personnalité mourrait doucement. Il n’avait plus vraiment le temps ou les moyens de retrouver ses amours d’antan, se contentant bien tristement d’un crayon et d’un papier quand la mélancolie le prenait.

Au fil des mois, il s’était fait plus réfléchi, comme calmé. Non, ce n’était pas le bon terme. Daniel était vide. Sa famille lui manquait, son fiancé lui manquait, ses amis lui manquaient, l’Espagne lui manquait, l’art lui manquait. Tant d’absences le déprimaient et, il n’arrivait pas à s’y faire. L’inquiétude le maintenait éveillé quelques nuits, les yeux fixés sur le plafond. A force, le jeune homme ne pouvait pas s’imaginer de scénarios positifs. Ils s’étaient tous égrainés, ne le laissant qu’avec des visions d’horreurs, l’obligeant à porter un deuil illusoire.

A défaut de s’exprimer sur une toile, il s’était trouvé un intérêt dans le bricolage. Au moins, il adoucissait un peu son quotidien et entretenait sa créativité. Toujours intuitif, il n’avait pas mis longtemps à comprendre le fonctionnement des tableaux électriques, des vestiges d’objets high tech, des mécanismes. Il avait même pris l’habitude de récupérer tout ce qui avait l’air réparable et de démonter ce qui ne l’était pas. Son chez lui grouillait donc d’objets de toutes sortes, la caverne d’Ali Baba collection post-apocalypse.

Dans ses rapports aux gens, l’état actuel du monde l’avait forcé à être plus méfiant, individualiste. Certains humains sortis de leur confort pouvaient s’avérer plus dangereux que les animaux en dehors. Il entretenait avec la plupart des survivants des relations uniquement professionnelles à base d’échanges ou comme certains le diraient, de trafic. Mais, il n’est pas insensible et froid, loin de là. Ce n’est pas du tout dans sa nature. La peur avait simplement pris le dessus, taisant son caractère communicatif et volubile pour en faire quelqu’un de renfermé et craintif. Lui si souriant autrefois n’avait plus de raison de sourire et son regard émeraude se teintait d’angoisse.

La peur est souvent vue comme un signe de faiblesse. Dans le cas de notre ex-artiste, c’est plutôt l’inverse. Ce sentiment est son moteur, le pilier de son instinct de survie. Une précision était peut-être à apporter. Daniel n’avait pas peur de tout, il avait peur de la mort. Confronté brutalement à la grande faucheuse avec les attaques, son monde s’était écroulé, ne lui laissant plus que le désir brûlant de ne pas s’éteindre avec. Ainsi, il pouvait se montrer colérique, agressif, voire même violent s’il se sentait en danger. Il n’hésiterait pas à tuer si l’acte assurerait sa propre survie, il le ferait et l’avait déjà fait. Bien sûr, sa conscience le brûlait à feu vif mais, c’était le faible prix de la survie.

Comme la ville de Los Angeles semblait tenir bon, qu’il n’avait pas vu de ces saloperies d’animaux depuis longtemps maintenant, la peur lâchait doucement son emprise sur lui. Daniel se montrait donc assez lunatique, pouvant passer d’un éclat de rire à une agression verbale pure et simple si on lui rappelait que ce calme durement arraché était aussi fragile et éphémère qu’un papillon.
Tics & manies
Tics, manies & anecdotes Daniel considère le corps humain comme une œuvre d’art de la nature ou d’un dieu quelconque, il a donc cette habitude de toujours prendre soin de son apparence. Bien sûr que dans les temps actuels ce n’est plus son but principal mais, il garde cette habitude de passer sa main dans ses cheveux pour les ramener en arrière.  » Il porte toujours sa bague de fiançailles et c’est son bien le plus précieux, un anneau en platine dépassant très facilement le millier de dollars. » Cette alliance lui a d’ailleurs attiré des ennuis puisque revendue à un richissime qui aurait survécu, elle peut rapporter assez pour vivre presque un an. Malgré cet aspect financier non négligeable qui peut lui simplifier la vie, Daniel refuse de s’en séparer. » Habitude, manie, anecdote » Il a travaillé dans le domaine du mannequinat et en a vite profité pour faire un tour du côté des stylistes et créateurs. » Daniel joue de deux instruments de musique, le piano et le violon. »Il porte toujours des vêtements propres et ne comprend pas ces gens qui se laissent complètement aller. Quitte à mourir, autant être présentable non ? »Il est très mauvais en histoire. Pour être honnête, tout ce qui s’est passé avant sa naissance, il s’en fout. S’il est tout à fait capable d’apprécier le caractère précieux d’un tissu, d’un bijou ou d’une peinture, il ne comprend pas l’intérêt de garder des vieux vases qui ont des siècles. » Sa chanteuse préférée est Lady Gaga mais, il doute vraiment qu'elle ait survécu avec sa robe en morceaux de viande » Daniel est très mauvais en mathématiques, inutile de lui parler d'algèbre ou de probabilités, il s'en fout. Pour lui, les maths et autres sciences dures sont réservées à une espèce particulière de la race humaine qu'il n'a pas du tout envie de connaître» Il déteste les hôpitaux, les odeurs d'ether, les seringues et tout ce qui s'y rapporte. » C'est un illuminé capable de s'enfermer et se couper du monde pour travailler sur une toile pendant deux semaines pour au final la mettre au feu» Daniel est très désordonné. Il se plaît dans son désordre. Comme rien n'est à sa place, une certaine créativité salvatrice peut naître. » Il est le parrain du fils de sa meilleure amie, morte actuellement » Niveau amour, il est assez stricte. A partir du moment où il aime quelqu'un, il fera tout pour le montrer, le prouver et attends la même chose de la part de l'autre personne» Il peut se montrer très suscpetibles sur certains sujets et complètement flegmatique sur d'autres » Il lit toujours un livre deux fois, pour mieux en saisir la trame »Il parle très bien anglais même si la signification de certains mots rares ou complexes peut des fois lui échapper » Il a aussi de bonnes bases en français et en italien » Avant les attaque, il n'a jamais bu d'alcool. Depuis, la boisson fermantée est beaucoup plus présente dans sa vie enfin, quand il en a à sa disposition »
Joueur
Pseudo : Rika
Age : 20 ans
Pays : Belgique
Fréquence de connexion : Normalement je passe tous les jours mais,ce n'est pas une loi universelle xD
Où as-tu connu Zoophobie : Une pub sur facebook, je suis venue faire une demande de partenariat, au final j'ai craqué et me voilà !
Comment le trouves-tu? : Vraiment beau j'adore le design le codage et le concept me plaît beaucoup !
Un petit mot pour la fin? : Méfiez-vous des pingouins

Code:
<span class="pris">Jon Kortajarena ━ <span class="p">Daniel Amadore</span>
Fiche codée par KSS ©️ exclusivement pour zoophobie
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Lun 15 Aoû - 22:52

Mon Histoire...
petite citation de la mort qui tue
La naissance d’un enfant était un jour merveilleux pour les parents. Pour l’enfant, un peu moins. On le sortait d’un endroit bien confortable et tout chaud pour le lancer sans parachute dans un monde froid et hostile au mieux adoucit par une famille protectrice. Heureusement, Daniel faisait parti de ces enfants chouchoutés dont les parents étaient aisés. Cadet d’une fratrie de trois garçons, il n’avait jamais manqué de rien. Dès son plus jeune âge, il avait montré une certaine sensibilité à la musique et à l’art, encouragé par ses parents. Les jours s’égrainaient dans une famille presque idéale que beaucoup enviaient. Sur le plan social, Daniel se débrouillait également très bien et se montrait même dépendant des gens. Passer une journée enfermé dans sa chambre devant un ordinateur, il ne l’avait jamais fait. D’ailleurs, les nouvelles technologies n’étaient pas vraiment sa tasse de thé. La vie réelle l’intéressait beaucoup plus. Il était de ceux dont le regard s’illuminait pour presque rien, ceux qui voyaient du bien en chaque personne, de la beauté dans des objets brisés et de l’espoir dans les situations désespéré. C’était le meilleur ami qui pouvait passer des heures à simplement écouter une histoire sans sourciller, le fils idéal que maman adorait présenter à ses copines, le petit ami parfait, romantique au possible qui donnait à son  ou sa partenaire l’impression d’être parfaitement unique.

Dès l’adolescence, il sut qu’il n’était pas fait pour les études, au grand détriment de son aîné qui passait des heures à essayer de lui transmettre la passion des mathématiques. Malheureusement, pour Daniel, ce cours n’était fait que de chiffres diaboliques et de lettres qui n’avaient à foutre là. Heureusement, il s’attirait souvent la sympathie des profs et des autres élèves. C’était son côté social qui l’avait épargné de cuisants échecs. Ses cours étaient d’ailleurs remplis de dessins, croquis et autres gribouillages. Une fois libéré du système scolaire, il en fut bien soulagé. Sa belle gueule fut remarquée et on lui proposa de l’argent pour des photos, proposition bien sûr acceptée, il ne pouvait pas vivre chez ses parents jusqu’à la fin de ses jours. Daniel était un opportuniste, travaillant une fois à droite, faisait une formation une fois à gauche mais, jamais rien qui ne pouvait trop chambouler son quotidien relax. Abusait-il de l’affection de ses parents ? Ses voyages aux quatre coins du monde offerts gracieusement par papa et maman devaient être une réponse suffisante.

Daniel c’était ça, un voyageur, un artiste, un illuminé un peu excentrique mais tellement attachant avec son grand sourire et son regard émeraude. Il vivait d’amour et d’eau fraiche (et de l’argent de ses parents). L’amour, il l’avait connu plusieurs fois sous différentes formes mais toujours avec énormément de passion. Le jeune artiste rencontra celui qui allait être son fiancé à 22 ans. L’ironie du sort voulait que son amant soit chercheur en mathématiques. Daniel n’avait d’ailleurs jamais compris ce qu’il cherchait. C’est en s’installant avec lui qu’il quitta enfin le cocon familial non sans des larmes de la mère qui n’avait plus vraiment d’enfant dont elle pouvait s’occuper.

Il continua le mannequinat, touchant des cachets de plus en plus gros et put rencontrer des créateurs, certains très renommés. Elève beaucoup plus appliqué que pendant ses classes de sciences, il finit par créer ses propres modèles. Lorsqu’il voulut ouvrir un magasin, il eut des financements d’un peu partout, de divers montants. Le projet finit par réellement exister et même se développer. Cette petite boutique au cœur de Madrid lui rapportait de quoi vivre et même plus, rassurant ses parents dont la retraite s’approchait. Lorsqu’il partit pour Miami en 2013, c’était pour présenter ses dessins à une créatrice qui se proposait de l’engager. C’était donc les yeux plein d’étoiles qu’il quitta Madrid non sans un long au revoir à tous ses proches venus l’encourager et une longue étreinte pour celui qu’il comptait épouser à son retour. Le voyage ne devait durer qu’un mois et il n’y avait aucune raison pour que les choses tournent mal n’est-ce pas ?

Son contrat à Miami, il le signa. Malheureusement, le projet ne vit jamais le jour. Les attaques commencèrent, de plus en plus nombreuses et meurtrières. Lorsqu’il se retrouva coincé aux Etats-Unis, Daniel eut peur pour la première fois. Il n’était pas fait pour vivre seul, il avait besoin de sa famille, de son fiancé, de ses amis. Comment pouvait-il faire sans eux, lui qui était incapable de passer une journée seul sans voir quelqu’un ? La réponse de la providence était simple : tu te démerdes mon gars.

Souvent, il se disait que sa survie tenait plus d’une chance insolente que de vrais actes de sa part. Des militaires armés étaient morts, des policiers entraînés étaient morts, de véritables Rambo dans l’âme étaient morts. Et lui, l’expatrié qui n’avait que des dessins dans sa valise, avait survécu. Daniel ne se rendait pas compte que ce monde l’avait profondément changé, préférant espérer revoir les siens un jour. Apprendre la mort de sa meilleure amie lui avait déchiré le cœur. Depuis, pas une nuit ne passait sans qu’il ne s’inquiète. Le manque de communications était pire pour lui que le manque de vivres ou de confort. Lui qui avait toujours vécu dans un cocon, bercé par l’amour de ses proches, se retrouvait absolument seul dans un monde mort en même temps que la passion qui, avant, faisait scintiller son regard émeraude.

My shadow's the only one that walks beside me
My shallow heart's the only thing that's beating
Sometimes I wish someone out there will find me
Until then I walk alone


Fiche codée par KSS © exclusivement pour zoophobie
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Graphiste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 07/08/2016 et j'ai déjà posté : 26 messages et gagné : 97 points. Sur le net mon pseudo est : maxime et je remercie : maxime pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Chris Wood. Je suis né(e) le : 14 avril 1988 ce qui me fait donc : 28 ans. J'ai des origines : anglaises. Je travaille actuellement comme : éleveur de vaches et planteur de tomates, anciennement policier et je fais partie des : évolutionnistes. Je suis : célibataire, ma fiancée s'est faite bouffé par notre labrador et j'ai un penchant pour : les deux côtés, je suis une balance.

. :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 1:31

HAN QU'IL EST BEAU
Bienvenue petit espagnol !
Une belle bouille, un bon pseudo, des bonnes origines et un accent espagnol, j'adopte, on copule ?
Si t'as besoin de quoi que ce soit, tu peux harceler le staff, on est là pour ça !
Hâte de voir ce que ta fiche vas donner ♥️
Bon courage pour celle-ci

_________________
▱ a voice screamin from within begging to feel again, can't find who i am without you near me. i'd give anything to live 'cause without you i don't exist, you're the only one who saves me from myself.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Admin

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 22/07/2016 et j'ai déjà posté : 32 messages et gagné : 95 points. Sur le net mon pseudo est : Skriff et je remercie : moi-même pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jodelle Ferland Je suis né(e) le : 9 Octobre 1994 ce qui me fait donc : 21 ans Je travaille actuellement comme : ingénieure et je fais partie des : Naturalistes Je suis : célibataire et j'ai un penchant pour : les garçons

. :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 13:21

Ayayayayay bienvenue parmi nous beau gosse ! J'espère que tu te plairas parmi nous, et bon courage pour ta fiche qui promet déjà du tonnerre. Sache qu'on est là s'il te faut quelque chose ! ;D

_________________
Tell the doctor what's become of me so you can analyse my dreams
And then we kiss and his lips turn into sand and the whole of him cascades through my hands making a castle on the floor then I'm alone again (Daughter, Smoke)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 20:38

Merci beaucoup Je vous promet de finir ça a plus vite o/

Rider >> Avec plaisir
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Evolu

Je suis à Los Angeles depuis le : 12/08/2016 et j'ai déjà posté : 23 messages et gagné : 80 points. Sur le net mon pseudo est : Spf et je remercie : Blondie pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Marie Avgeropoulos d'ailleurs, je joue aussi : Nope

Je suis né(e) le : treize juillet 1990 ce qui me fait donc : 26 ans J'ai des origines : Américaine Je travaille actuellement comme : Médecin Je suis : sans attache

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 20:56

Jon : ce mec est
T'es parfait pour l'instant ... enfin jusqu'au moment où j'ai lu Humaniste mais on peut pas être parfait
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuu parmi nous
J'ai hâte de voir ce que tu nous prépares !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 21:05

Merci et il en faut bien des méchants
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Evolu

Je suis à Los Angeles depuis le : 12/08/2016 et j'ai déjà posté : 23 messages et gagné : 80 points. Sur le net mon pseudo est : Spf et je remercie : Blondie pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Marie Avgeropoulos d'ailleurs, je joue aussi : Nope

Je suis né(e) le : treize juillet 1990 ce qui me fait donc : 26 ans J'ai des origines : Américaine Je travaille actuellement comme : Médecin Je suis : sans attache

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 21:16

Oh oui un lien bien méchant en y ajoutant beaucoup d'attirance c'est quand même Jon
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 21:22

Un méchant Jon
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Evolu

Je suis à Los Angeles depuis le : 12/08/2016 et j'ai déjà posté : 23 messages et gagné : 80 points. Sur le net mon pseudo est : Spf et je remercie : Blondie pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Marie Avgeropoulos d'ailleurs, je joue aussi : Nope

Je suis né(e) le : treize juillet 1990 ce qui me fait donc : 26 ans J'ai des origines : Américaine Je travaille actuellement comme : Médecin Je suis : sans attache

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mar 16 Aoû - 21:36

Pff : je suis sûre au fond, c'est un agneau !!!
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Codeuse

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 23/07/2016 et j'ai déjà posté : 108 messages et gagné : 235 points. Sur le net mon pseudo est : KSS © et je remercie : KSS © pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Sebastian Stan Je suis né(e) le : 13 août 1989 ce qui me fait donc : 27 ans J'ai des origines : Roumaine et Américaine Je travaille actuellement comme : Bricoleur/Constructeur & Mécanicien et je fais partie des : Indécis Je suis : Célibataire... et j'ai un penchant pour : Les filles à priori... Je crois...

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mer 17 Aoû - 22:06

Moi je dis, prix d'excellence pour le premier humaniste tenté !
Bienvenue à toi ! J'ai déjà lu tout ce que tu avais écris et je dois dire que j'ai déjà une idée de lien qui me vient ... Si t'as du matos pour Raph', toi et moi on va vite faire affaire
En tout cas, bonne continuation !

_________________
find someone like u it's impossible , but i do not want u to find me

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Mer 17 Aoû - 22:27

Merci beaucoup (oui j'adore ce smiley xD) Un lien avec plaisir ! Il ne me reste plus que l'histoire à écrire et j'espère le faire demain ou après demain ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Codeuse

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 23/07/2016 et j'ai déjà posté : 108 messages et gagné : 235 points. Sur le net mon pseudo est : KSS © et je remercie : KSS © pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Sebastian Stan Je suis né(e) le : 13 août 1989 ce qui me fait donc : 27 ans J'ai des origines : Roumaine et Américaine Je travaille actuellement comme : Bricoleur/Constructeur & Mécanicien et je fais partie des : Indécis Je suis : Célibataire... et j'ai un penchant pour : Les filles à priori... Je crois...

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 10:37

Haaaa ! j'ai hâte, j'ai hâte !

_________________
find someone like u it's impossible , but i do not want u to find me

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 22:07

Voilà j'ai finit
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Codeuse

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 23/07/2016 et j'ai déjà posté : 108 messages et gagné : 235 points. Sur le net mon pseudo est : KSS © et je remercie : KSS © pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Sebastian Stan Je suis né(e) le : 13 août 1989 ce qui me fait donc : 27 ans J'ai des origines : Roumaine et Américaine Je travaille actuellement comme : Bricoleur/Constructeur & Mécanicien et je fais partie des : Indécis Je suis : Célibataire... et j'ai un penchant pour : Les filles à priori... Je crois...

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 22:41

Je m'en vais lire tout ça !

_________________
find someone like u it's impossible , but i do not want u to find me

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Codeuse

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 23/07/2016 et j'ai déjà posté : 108 messages et gagné : 235 points. Sur le net mon pseudo est : KSS © et je remercie : KSS © pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Sebastian Stan Je suis né(e) le : 13 août 1989 ce qui me fait donc : 27 ans J'ai des origines : Roumaine et Américaine Je travaille actuellement comme : Bricoleur/Constructeur & Mécanicien et je fais partie des : Indécis Je suis : Célibataire... et j'ai un penchant pour : Les filles à priori... Je crois...

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 22:58

Félicitations, tu es validé!

Félicitations à toi petit padawan, te voilà désormais validé !

Pour commencer laisse-moi te dire que j'ai beaucoup aimé ton clin d'oeil à Lady Gaga et ses messages anti-machistes via une création stylistique en viande, très particulière    Puis, un argument de choc : UNE BELGE quoi !    (Oui bon d'accord, ça n'a rien avoir avec le personnage, okey, je me reprend   ) Ton histoire est courte et laisse bien la possibilité à ton personnage de bien se développer au niveaux des liens    je pense notamment à mon personnage, qui est aussi originaire d’Europe    en somme, faudra qu'on discute de ça d'ailleurs   - bon quelques petites fautes d'orthographe et des petites fautes de frappes, mais rien de bien méchant, on comprend -  

A présent que tu fais partie des nôtres, prends le temps d'aller lire les annexes ici si ce n'est pas déjà fait. Ensuite, n'oublie pas d'aller voir si ton avatar est bien réservé ici, mais également de poster dans les différents listings dans cette partie. Une fois la partie administrative terminée, je t'invite à poster ta fiche de lien ici histoire de te faire des amis. Bien sûr, tu pourras également au besoin faire des scénarios ici ou encore des pré-liens ici.

Va jeter régulièrement un œil dans les annonces pour te tenir au courant de l'évolution du forum, puis, si tu as des idées pour améliorer le forum n'hésite pas à nous les faire parvenir dans cette section. A présent, je te souhaite un bon jeu sur zoophobie, puis, surtout, essaye de ne pas te faire manger.

_________________
find someone like u it's impossible , but i do not want u to find me

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Humaniste

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 15/08/2016 et j'ai déjà posté : 19 messages et gagné : 60 points. Sur le net mon pseudo est : Rika et je remercie : Shiya; run-the-art pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Jon Kortajarena d'ailleurs, je joue aussi : personne

Je suis né(e) le : 2 juillet 1987 ce qui me fait donc : 29 ans J'ai des origines : espagnolles Je travaille actuellement comme : revendeur et je fais partie des : humanistes Je suis : célibataire . :

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 23:13

Merci beaucoup sorry pour les fautes Je relirai plus attentivement à l'avenir x)
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Codeuse

. :

Je suis à Los Angeles depuis le : 23/07/2016 et j'ai déjà posté : 108 messages et gagné : 235 points. Sur le net mon pseudo est : KSS © et je remercie : KSS © pour mon profil. Il paraît que je ressemble à : Sebastian Stan Je suis né(e) le : 13 août 1989 ce qui me fait donc : 27 ans J'ai des origines : Roumaine et Américaine Je travaille actuellement comme : Bricoleur/Constructeur & Mécanicien et je fais partie des : Indécis Je suis : Célibataire... et j'ai un penchant pour : Les filles à priori... Je crois...

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore Jeu 18 Aoû - 23:16

T'en fais pas pour les fautes ^^ ça arrive à tout le monde et chez toi, elles n'étaient pas contraignantes donc, tu es totalement pardonné

_________________
find someone like u it's impossible , but i do not want u to find me

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: You'll remember me for centuries | Daniel Amadore

Revenir en haut Aller en bas

You'll remember me for centuries | Daniel Amadore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'état civil :: Carte d'identité :: ➸ Bienvenue sur Zoophobie !-